Declaration sur l’esclavage moderne

Cette déclaration est faite conformément à la section 54(1) du « Modern Slavery Act 2015 » et renferme toutes les mesures que nous avons prises pour nous assurer que Microlise et ses chaînes d’approvisionnement luttent contre toute forme d’esclavage et de traite des êtres humains au cours de l’exercice clos au 30 juin 2018.

Introduction

Microlise se consacre à empêcher toutes formes contemporaines d’esclavage et de traite d’êtres humains qui pourraient exister parmi ses activités. Nous veillons avec vigilance à ce que nos fournisseurs respectent les principes définis dans cette déclaration.

Nos chaînes d’approvisionnement

Microlise est un fournisseur de matériel (hardware), logiciel (software) et de prestations professionnelles pour les constructeurs de véhicules ainsi que pour les opérateurs de flottes de véhicules.

À l’échelle mondiale, nous employons 475 collaborateurs et collaboratrices. Nous opérons au Royaume-Uni, en Irlande, en Europe, à Dubaï, en Inde et en Australie à travers nos clients et leurs utilisations de nos produits et services dans leur flotte de véhicules.

Nous avons un chiffre d’affaires annuel de 50 millions de Livres Sterling.

Notre structure organisationnelle et opérationnelle

Nos chaînes principales d’approvisionnement comprennent la fabrication d’équipements électriques, sous-assemblage au Royaume-Uni et matières premières venues d’Extrême-Orient. D’autres fournisseurs sont aussi utilisés par exemple pour l’édition, l’imprimerie, les services informatiques, les conférences, les formations, les consultants, les services marketing et les services relations publiques.

Évaluation des risques et contrôles préalables

Les risques que ces chaînes d’approvisionnement peuvent présenter ont été mis en évidence et nous nous efforçons d’étudier les opérations de nos fournisseurs en ce qui concerne l’esclavage moderne et la traite des êtres humains. Pour ce faire, nos fournisseurs doivent de remplir un questionnaire qui détaille nos exigences relatives à la responsabilité sociale. Nous leur demandons de s’y conformer.

Nous attendons de nos fournisseurs et de nos entrepreneurs qu’ils démontrent une politique de tolérance zéro en matière d’exploitation et de traite des êtres humains. Dans ce but, tous les nouveaux contrats ainsi que ceux en cours de renouvellement comportent une clause exigeant de nos fournisseurs et leurs sous-traitants de se conformer avec le « Modern Slavery Act 2015 ». Microlise se réserve le droit de mettre fin au contrat en cas de violation de l’Act.

Dans le cadre de notre processus d’achat, nous nous engageons uniquement avec des fournisseurs et des entrepreneurs qui ont confirmé qu’ils se conforment à l’Act. Microlise estime que son exposition à l’esclavage/traite des êtres humains est minime. Nous surveillons et gérons les risques dans nos chaines d’approvisionnement en pré-évaluant les nouveaux fournisseurs et en contrôlant les fournisseurs existants. Nous chercherons à obtenir des garanties spécifiques de la part des fournisseurs dont l’exposition aux risques est la plus haute.

Politique relative à l’esclavage et à la traite des êtres humains

Notre Politique sur l’esclavage moderne et notre Code d’éthique qui se trouvent dans notre guide des employés, fournissent une orientation sur la façon de mettre en œuvre des programmes d’action visant à éliminer la traite des êtres humains et toute autre forme d’esclavage moderne. Nous visons aussi à agir de manière conforme à l’éthique et faire preuve d’intégrité dans toutes nos activités et relations professionnelles. Des soupçons de pratiques d’esclavage moderne peuvent être signalés à l’aide de notre politique de signalement d’alerte. À ce jour, aucun incident ou soupçon ne nous a été signalé.

Nous attendons de nos employés qu’ils respectent nos politiques et procédures. En cas de manquement à ces obligations, ils feront l’objet de mesures disciplinaires. De plus, nos valeurs fondamentales sont en cours de réorganisation.

Formation du personnel

Nous fournissons une formation à notre personnel clé pour assurer une meilleure compréhension des dangers de l’esclavage moderne et de la traite des êtres humains. Nos politique et procédures visent à atténuer les risques d’infiltration dans notre entreprise ou nos fournisseurs.

Actions futures

Cette année nous prévoyons:

  • De revoir la pertinence des questionnaires et des formulaires remplis par nos fournisseurs afin de nous assurer qu’ils soient adéquats et suffisamment ambitieux.
  • De former et de sensibiliser l’ensemble du personnel sur l’esclavage moderne afin d’améliorer la compréhension, l’identification et la dénonciation de ces dangers.