Des systèmes de sécurité supplémentaires seront obligatoires dans les véhicules de l’UE à partir de 2020

De nouvelles normes minimales de sécurité pour les véhicules et les piétons ont été officiellement approuvées par les États membres de l’UE à la suite de l’accord politique conclu avec le Parlement européen en mars dernier.

La législation a été officiellement signée par les représentants du Conseil et du Parlement européen à la fin du mois dernier.

Les décideurs espèrent que ces mesures permettront de réduire considérablement le nombre de tués et de blessés graves sur les routes.

Il reste encore à confirmer si le Royaume-Uni appliquera la réglementation après Brexit, bien que le gouvernement ait déjà déclaré que le Royaume-Uni reflétera les règles européennes en matière de sécurité routière.

Que signifieront les nouvelles normes ?

Les nouvelles voitures, camionnettes, camions et autocars vendus en Europe seront équipés d’une série de nouvelles caractéristiques de sécurité des véhicules comme standard, à partir de 2022, conformément aux nouvelles exigences du “Règlement général de sécurité”

Caractéristiques de sécurité

En vertu des nouvelles règles, tous les véhicules à moteur (y compris les camions, les autobus, les fourgonnettes et les véhicules utilitaires sport) devront être équipés des dispositifs de sécurité suivants :

– assistance intelligente à la vitesse,

– la facilitation de l’installation des interblocages d’alcool

– les systèmes d’avertissement de somnolence et d’attention du conducteur,

– des systèmes avancés d’avertissement de distraction du conducteur,

– les signaux d’arrêt d’urgence,

– les systèmes de détection d’inversion,

– enregistreurs de données d’événements,

– contrôle précis de la pression des pneus

Mesures supplémentaires pour les voitures et les fourgons

Des mesures supplémentaires de sécurité avancées seront nécessaires pour les voitures et les fourgons. Il s’agit notamment:
・ systèmes avancés de freinage d’urgence,
・ systèmes de maintien de la voie en cas d’urgence,
・ l’élargissement des zones de protection de la tête susceptibles d’atténuer les blessures lors de collisions avec des usagers vulnérables de la route, comme les piétons et les cyclistes.

Outre les des systèmes existants tels que le changement de voie et le freinage d’urgence avancé, les camions et les autobus devront être conçus et fabriqués de manière à réduire les angles morts et devront être équipés de systèmes avancés capables de détecter les piétons et les cyclistes se trouvant à proximité immédiate d’un véhicule.

Cette mesure s’inscrit dans la logique du Direct Vision Standard (DVS) qui sera introduit à Londres à partir du 26 octobre de l’année prochaine.

Le règlement permet à la Commission d’édicter des règles spécifiques pour la sécurité des véhicules à hydrogène et des véhicules automatisés et leur permet de mettre à jour les nouvelles spécifications pour tenir compte des évolutions techniques futures.

LIRE LE RÈGLEMENT  COMPLET